L’ergonomie, c’est d’abord la fiabilité

L’ergonomie, c’est d’abord la fiabilité… et la fiabilité, au sens large. Ainsi quand Chrome 30 (sic!) ouvre 6 instances (cf. image ci-dessous) et 250Mo de RAM utilisée, pour 1 seul onglet d’ouvert, il y a de quoi s’arracher les cheveux. Votre ordinateur, suivant les autres applications qui tournent et la mémoire vive installée, peut même avoir des difficultés à répondre. Mais derrière cette aberration, comme l’arbre qui cache la forêt, on peut légitimement se demander comment est codé le logiciel utilisé. In fine, suivant l’agacement de l’utilisateur, il pourra même changer de logiciel.

fiabilite_chrome

Nos ordinateurs sont effectivement de plus en plus puissants. Est-ce une raison pour coder n’importe comment au point de négliger les performances du logiciel?
Ce fut d’ailleurs une des plus anciennes critiques les plus souvent formulées à l’encontre de Firefox. Après de nombreuses modifications, de nombreuses versions, de tests utilisateurs, le résultat est là.
Ainsi pour le même test, un onglet ouvert, notre renard de feu en version 24 n’ouvre qu’une seule instance de 160 Mo. A côté de ça, pire que Chrome, Opera 17 nous offre 5 instances + une nommée joliment crash_reporter de 1Mo environ. Rassurant, non?

Et pour les mauvaises langues osant prétendre que le test doit être fait sur plusieurs onglets… le résultat est le même. Sur 8 onglets ouverts, Chrome prend plus de 440 Mo et franchit la barre des 14 instances… quand Firefox tourne autour des 350 Mo avec la même instance.
Et pour les langues de vipère osant imposer de ne pas ouvrir autant d’onglets, on rappellera que l’utilisateur fait ce qu’il veut avec les outils qu’il a sa disposition. Si en marketing, le client est roi, en ergonomie du logiciel, l’utilisateur est empereur sur son outil de travail ou de loisir!

Moralité: je suis repassé à Firefox, sans aucun regret.

Tests effectués avec les pages d’accueil de google.fr (test 1 onglet) puis avec lemonde.fr, le parisien.fr, ladepeche.fr, latribune.fr, liberation.fr, rfi.fr, tdg.ch, lapresse.ca (test 8 onglets)