Insolite: Quand l’Usage modifie le Code!

Bien analyser les usages possibles des outils et services mis à disposition des utilisatrices et utilisateurs est un impératif. Sinon tout changement aura un coût conséquent. Cela peut paraitre évident pour la plupart mais manifestement, même pour une PME dans un garage comme Youtube (et donc Google), c’est un concept en cours d’apprentissage. Pas convaincu? Et pourtant…

Ce matin tombait cette info plutôt insolite: les codeurs de Youtube ont dû changer le nombre maximal de visionnages vus pour chaque vidéo. Incroyable, mais vrai.
Les têtes pensantes en amont avaient spécifié que 2 milliards de vues (soit 2 147 483 647 vues) suffiraient amplement. C’était sans compter sur l’intelligence humaine démesurée qui a regardé 2 154 856 936 la vidéo du clip Gangnam Style, à l’heure où ces modestes lignes sont écrites.

Gangnam Style dépasse le plafond de vues possibles

Gangnam Style dépasse le plafond de vues possibles

Conséquente technique: il a fallu corriger l’entier, codé sur 32 bits, et le remplacer par un entier codé sur 64 bits. Pour les plus profanes d’entre vous ou allergiques aux mathématiques, cela revient à faire passer le plafond de visionnage à 9 quintillions – en clair 9 223 372 036 854 775 808 vues. De quoi se garder une belle marge de manœuvre.

L’histoire ne dit pas combien à coûter la modification et surtout toute la phase de test, livraison et mise en ligne à Youtube. Encore moins si le ou les fins penseurs (ou fines penseuses) d’un tel bug potentiel ont été remercié(e)s.
En espérant que ça ne soit pas les mêmes que pour la Google Car!

Source: LeMonde.fr

Publicités

Google rend hommage à Grace Hopper, pionnière de l’Informatique et de l’Ergonomie

9 décembre 2013: Google fait son doodle hommage à Grace Hopper, « la mère du COBOL ».
Docteur en mathématiques en 1934, elle s’engagera dans la marine américaine en 1943 et sera, à cette occasion, la première personne à programmer le premier calculateur universel, le Harvard Mark I.
Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs sur un Harvard Mark II, qu’un petit insecte sera retrouvé entre deux relais, provoquant le premier « bug » de l’histoire de l’informatique.

Doodle Grace Hopper

Après la guerre, elle travaillera chez Eckert-Mauchly Computer Corporation dans l’équipe développant l’UNIVAC I puis concevra en 1951 le premier compilateur de ce supercalculateur, l’A-0 System.

Admirez l’ergonomie de l’interface de l’UNIVAC I: que de boutons!

UNIVAC I Grace Hopper

Pionnière de l’informatique des supercalculateurs mais surtout pionnière de l’ergonomie informatique, puisqu’elle invente le premier compilateur développé pour un ordinateur, compilateur permettant de faciliter la vie à l’opérateur humain en charge de la machine.
En effet, l’innovation du système réside dans son pouvoir de compiler un programme désormais constitué de plusieurs sous-programmes (identifiés par un code numérique) ayant des paramètres: une révolution, comme dirait un certain Steve!

Dans le même esprit de simplification, dès son entrée chez IBM en 1957, elle prône l’idée que le langage de programmation doit de se rapprocher du langage naturel: non au code assembleur!
Au service du département de la Défense américaine, elle travaillera ensuite aux normes permettant le développement des langages COBOL (encore utilisé dans les grands groupes financiers de nos jours!) puis FORTRAN.

Toute sa vie, cette femme a voulu rendre plus facile d’utilisation l’informatique, améliorant en cela l’interaction homme-machine. Si les langages modernes de programmation s’avèrent aussi proche de l’anglais, on pense à Java et à C#, cette pionnière n’y est certainement pas étrangère.
Certains verront dans sa soif d’innovation et d’ergonomie, à contre-courant des idées de l’époque, sa touche féminine dans ces « deux mondes d’hommes », le monde de l’informatique et celui de l’Armée.

Terminant contre-amiral dans la marine américaine, en 1986, la Defense Distinguished Service Medal couronnera une carrière militaire aux états de service exceptionnels pour son pays… et pour la Science.

Expressions célèbres:
« Humans are allergic to change. They love to say, « We’ve always done it this way. » I try to fight that. That’s why I have a clock on my wall that runs counter-clockwise. »
« Life was simple before World War II. After that, we had systems. »


Grace Hopper expliquant les nanosecondes

Source Wikipedia & Wikiquote